-CCBot

.

CBD : le patient français

CBD : le patient français

sept. 11, 2018 News 0commentaires

Depuis quelques mois, les magasins spécialisés dans la vente de CBD se multiplient à travers l’hexagone. La France est un cas particulièrement intéressant, puisqu’il s’agit du plus grand pays consommateur d’herbe en Europe (selon, l’OFDT un quart des français aurait consommé du cannabis au moins une fois dans sa vie), mais également celui qui applique l’une des politiques les plus dures et répressive. L’arrivée du CBD ré-ouvre le débat, quant à un traitement moins sévère et plus nuancé de la question.

A l’instar de la plupart de ses voisins européens, la France n’était légalement pas préparée à la popularisation de la molécule de CBD et à son utilisation thérapeutique. En effet, la loi française ne fait aucune distinction entre les molécules, la plante étant intégralement prohibée. La seule exception concerne les fibres et les graines, avec un taux inférieur à 0,2% de THC. Celles-ci sont généralement destinées à l’industrie du textile. Cependant, cette brèche laissée a été perçue, par certains, comme une opportunité de se lancer et d’ouvrir des commerces spécialisés.

Pour l’heure, les autorités semblent assez embarrassées face à cette situation. Plusieurs fermetures forcées et interpellations ont eu lieu. Cependant, aucun message clair n’a été formulé et le flou juridique semble déteindre sur la communication de l’Etat. Il serait, néanmoins, dans l’intérêt des consommateurs et de l’Etat lui-même de déterminer un cadre clair. Actuellement, cette structuration non-régulée du marché est la situation la moins souhaitable, puisqu’elle ne permet aucun contrôle de la qualité des produits et cause également un gros manque-à-gagner pour les caisses de l’Etat.

Mais disons que cela permettra de relancer le débat et, espérons-le, d’adopter une approche plus pragmatique et de, peut-être, suivre l’exemple suisse. Qui sait ? En tout cas, les grands médias hexagonaux s’emparent déjà de la question. « Le Monde », notamment, a publié plusieurs articles, ainsi qu’une vidéo explicative.

Laissez votre avis

*
**Non publié
* url avec http://
*